Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 00:00

Image-2-copie-12.pngEn faisant cet article littérature mercredi dernier (  Parlons bouquins #3 : La grand-mère de Jade ... ), je me suis souvenue qu'un passage au tout début de ma lecture m'avait énormément interpellé.

Mais lisez plutôt et vous comprendrez :

 

" Ma jolie Denise a fait refaire son nez. Elle a tourné la tête pour fuir mon regard quand je m'en suis étonnée. Elle ne pensait pas que je le verrais ! Comment la fabrication d'un nez par un chirurgien aurait-elle pu abuser une mère auteur de l'original ? Moi qui ai si souvent passé mes doigts sur cet appendice qui lui donnait un profil de statue égyptienne. Je n'ai rien dit, mais elle a perdu cette grâce qui émanait de la gêne qu'elle en avait, une sorte de timidité adolescente qui s'est dissoute dans son assurance d'être enfin débarrassée d'un handicap. 

Pourquoi changer de visage ? Avant il me semble qu'on était né jolie fille ou joli garçon ou encore gentil ou courageux ... Quand la vaillance prenait le pas sur la beauté, elle racontait dans le discours des voisines les imperfections du visage ou du corps. Mais au fond on acceptait assez bien son sort. Laid ou beau, jeune ou vieux, on pouvait rire, être là sans déranger. "

 

Oui. J'ai été sous le charme de ces quelques lignes car elles ont résonné en moi d'une façon bien particulière, comme une petite voix qui disait " alors, qui c'est qui avait raison ? ".

 

Quand j'ai eu 15-16 ans, j'ai vraiment eu envie de faire disparaître la bosse de mon nez qui me donnait un air de sorcière sur les photos sur lesquelles j'étais de profil. Et qu'est-ce que je ne m'aimais pas sous cet angle-là ! Je ne supportais pas cette image que je renvoyais aux autres alors que moi je ne la ressentais qu'en m'apercevant sur certaines photos, mon reflet dans la glace gommant, comme par effet d'optique, cette petite surenchère osseuse. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à assumer cette particularité que je dois apparemment à mon arrière grand-mère paternelle et je rêvais au nez grec parfait de certaines de mes copines.Ma cousine m'avait ouvert la porte des possibles en m'avouant quelques années plus tard s'être fait refaire le sien et être très heureuse du résultat. Et puis j'ai commencé à regarder des émissions de TV sur les ratés de ces opérations purement esthétiques et la douleur qu'elles procuraient et avant même de m'être renseignée sur un prix ou d'en avoir pipé 3 mots à mes parents, j'ai laissé cette idée dans un recoin de ma tête. 

 

Encore aujourd'hui je suis souvent surprise de découvrir ce profil différent quand je me retrouve sur certaines photos. Car cette bosse, en temps normal, je ne la vois jamais. J'ai donc l'impression qu'elle n'existe pas et que mon visage ressemble à ce que je vois dans la glace.  

 

Mon papa m'avait déjà dit que ça donnait un certain "charme", cette imperfection de mon profil, mais je n'y croyais pas vraiment, acceptant ces mots paternels comme une caresse sur mon "infirmité". Et ces phrases en début d'histoire m'ont alors fait beaucoup du bien. Comme si elles confirmaient l'impression de bagage génétique et familial que ce nez particulier me donnait et qu'il fallait que j'accepte, comme tout le reste, faisant partie de moi.

 

Maintenant il m'arrive de trouver des actrices très belles avec justement un détail physique au premier abord imparfait, mais qui en fait en font toute leur authenticité. Mais je ne suis pas pour autant in love de mon nez. Réconciliée dirons-nous. Je l'accepte et en retour il ne me fait pas une tronche de cake sur certaines photos. Donnant-donnant. Et plus le temps passe, plus notre deal fonctionne ... ;)
Et vous, avez-vous déjà hésité face aux chants de la chirurgie esthétique et voulu gommer un vilain "défaut" par ce biais ?
Edit : Ce maudit profil en photo ^^
Edit 2 : titre de l'article en l'honneur de Louise RENNISON, auteur du fameux Journal intime de Georgia Nicolson ( une ado avec un énooooorme pif ;) )

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Sujet de discussion
commenter cet article

commentaires

Laëtitia 02/06/2012 11:49

Je vois que nous avons vécu exactement les mêmes choses à propos de notre nez ... Grande période de mal-être, avec l'envie d'en avoir un autre ... Les mêmes commentaires du papa et de la famille
... L'abandon de l'idée de la chirurgie esthétique, après moultes émissions sur le sujet ... Et enfin l'acceptation progressive de mon nez ... Je ne suis pas encore arrivée à une acceptation
totale, mais ça progresse, petit à petit. Et ton article a apporté encore une petite touche à cette acceptation, et cela me fait le plus grand bien. Merci Camille ... :)

Sun 02/06/2012 10:22

idem mon nez avec une bien plus grosse bosse que toi (!), héritée de mon père et mon grand-père etc... j'y ai pensé mais je l'ai plutôt vite gommé de ma tête en me disant qu'elle constituait
l'héritage de ma famille et que cela faisait partie de moi ! Je ne l'adore pas non plus, surtout sur ces supers photos de profil, mais je vis avec et plutôt bien d'ailleurs ;)

Marianne 02/06/2012 10:12

Ahhhh Georgia... Toute mon adolescence !
Pour en revenir au sujet qui nous préoccupe, je dois d'abord te dire que je n'avais encore jamais remarqué cette petite bosse, et qu'elle fait donc partie de toi, et donc de ta beauté.
Pour ma part, j'ai bien sûr grandi avec une bizzarerie du visage. Pour des raisons médicales, j'ai porté une prothèse pendant de longues années. Dès qu'elle n'a plus été nécessaire, et dès lors
qu'elle ne remplissait qu'un rôle esthétique, je l'ai laissée tomber. C'est moi, c'est comme ça, et ça me paraîtrait même étrange qu'il en soit autrement. Je pense que c'est extrêmement différent
d'un défaut acquis par accident. Voir son visage déformé, et son image modifiée me semble beaucoup plus difficile à appréhender. Voilà mon avis sur le sujet jolie Camille !
A bientôt et merci pour ces lectures matinales !

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche