Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 10:29

 

J'avais déjà entendu parler d'ASOS, ce site de prêt à porter tendance venant tout droit de Grande Bretagne, mais ne l'avais encore jamais testé avant cet hiver (cf lien: link).

 

Alors à la recherche de petites boots plates originales j'étais tombée sur ce modèle graouh (oui je sais ça devient une habitude ... je me fais même remarquer par mes maîtres de stage parfois "Tiens, je te présente Camille qui ... a des chaussures très originales aux pieds que je n'avais pas vues !") que le site me proposait pour à peine 20€ au lieu des 60€ (prix de vente conseillé).

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-13-a-10.41.43.png

 

 

Maline, j'avais d'abord voulu me renseigner sur la valeur des frais de port, habituée à leur importance sur d'autres sites (comme ELLE, Vitrines Parisiennes, Place des Tendances, et j'en passe). Et quelle surprise de voir, une fois les bottines dans mon panier que ceux-ci, comme les frais de retour éventuel, étaient OFFERTS ! Ni une ni deux je n'ai pas hésité longtemps et me suis offerte la paire de chaussures.

 

 

Je ne me souviens plus exactement du temps de livraison, il me semble que c'était autour d'une semaine.

A la réception j'avais été un peu déçue par l'odeur de plastique qui émanait des bottines bien que leur apparence était fidèle à la description du site. La mention "made in China" m'avait fait un peu grimacer mais en même temps à ce prix-là on ne peut pas non plus rêver.

 

 

Et puis j'avais décidé de tout de même leur donner une chance, à ces bottines, avant de les renvoyer. Et une fois mon pied à l'intérieur, quel pied ! Super confort. Du coup, vous vous en doutez bien, je les ai gardées et les ai portées, reportées dès que l'occasion le permettait, très jolies avec mon slim bordeaux de chez Zara et mon manteau noir à la ceinture bordeaux offrant un chouette rappel de l'ensemble tout en tamisant le motif graouh.

 

 

En plus, en comparaison des autres paires que je me suis offertes cette saison, elle est celle dont la semelle, en plastique donc, à le moins morflé : on dirait presque que je n'ai pas tant marché avec (contrairement aux André en super cuir dont le talon a montré des marques d'usage dès la première utilisation). Je suis donc assez contente de cet achat via le site Asos. D'autant que je n'ai pas retrouvé le motif super original et la forme très fine des boots chez d'autres marques/boutiques que l'on peut trouver en centre-ville.

 

 

C'est donc tout naturellement que, recherchant désormais à l'approche du printemps une paire de sneakers so girly pour assortir mes tenues avec ma jolie veste en jean, je suis revenue à Asos, furetant avec plaisir son catalogue très diversifié.

 

 

J'ai donc eu un gros coup de coeur pour ce modèle, en réduction à 29,90€, très original mais fin aussi :

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-13-a-10.32.44.png

 

 

Qui existent aussi couleur daim et rouge, pour le même prix :

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-13-a-10.57.16.png

 

 

Et puis j'ai trouvé aussi les nouvelles versions de mes boots (so confortables si vous n'aviez pas encore compris ^^) à 28,95€, pour celles qui cherchent de la chaussure de mi-saison vous allez être servies  :

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-13-a-10.59.13.png

 

 

 

Gros coup de coeur également pour cette paire de nus-pieds (oui je rêve d'été en ce moment) signées London Rebel en cuir, pour 36,36€ :

 

Capture-d-ecran-2013-03-13-a-11.01.53.png

La tendance fluo qui se poursuit cet été me ravit et je me vois bien assortir ces sandales avec un short en jean tout simple et un tee-shirt blanc basique.

 

 

Mais Asos ne vend pas que des chaussures, et loin de là, même : vous pouvez trouver de très jolies robes, jupes, pantalons, accessoires, chaussettes, et j'en passe.

 

 

Bref, c'est un super site. Mais si je vous en parle aujourd'hui c'est que grâce à cette super info transmise par Magali, vous avez l'occasion, via le site Vente-Privée ( cf lien: link),  d'acheter un bon d'achat de 50€ à dépenser sur Asos (pour seulement 25€). RoseDeal valable jusqu'au samedi 16 mars.

 

 

Et en plus, pour celles qui comme moi débutent avec Asos, sachez que pour tout abonnement à la newsletter (peu invasive) d'Asos vous recevrez 10€ de réduction pour 50€ d'achat sur le site (à voir si les deux offres peuvent se cumuler hihi).

 

 

Sur ce, je vous souhaite un excellent mercredi de shopping à toutes ! :) Des bisous

Repost 0
Published by pillapon - dans Bons Plans Shopping
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 11:56

Capture d’écran 2013-03-11 à 12.49.03

 

Plaisir de se retrouver à mi-chemin, dans notre rue. Elle, dans son sweat rose pâle, moi arborant fièrement un "I Love Ortho" dans le dos du mien. Nos journées respectives ont été bien occupées, elle me sourie toute fière de l'avancée de son mémoire. Nous commençons l'ascension. Un de mes papy du voisinage nous aborde un peu lourdement, nous aspergeant de conseils pour faire bien attention. Mais nous nous en moquons. Nos baskets au pied nous sommes prêtes à courir.

 

 

Une petite princesse regarde ma jupe avec envie. "Moi aussi je peux mettre ma robe Hello Kitty Camille ?". Je lui enfile une grosse paire de collants bien chauds pour endiguer l'angine qui se termine au fond de sa gorge. Elle est toute contente de mettre sa robe en jean qui s'attache sur le devant comme une salopette. Elle s'accroche à mon cou pendant que j'ajuste son collant et enfoui son nez dans mes cheveux. "Tes cheveux ils sentent trop bon". Elle me regarde de son air charmeur, un brin canaille et triture une de ses frisettes pendant que je lui attache les derniers boutons pressions du côté de sa robe.

 

 

Nous voilà enfin arrivées au parc. La luminosité baisse, les promeneurs laissent leur place aux drôles de couples maître-chien. Nous nous mettons à courir à une vitesse régulière, bavardant gaiement sur plusieurs sujets, d'accord pour dire en choeur que le week-end, une fois de plus, est passé beaucoup trop vite. Je lui raconte ma matinée de baby-sitting et me souviens de tous ces petits moments où j'allie patience/fermeté et grande complicité. Les papys jouant aux boules dans un coin nous reconnaissent et nous lancent une petite phrase teintée d'humour à chacun de nos passages. Nous avalons les tours.

 

 

C'est le repas de midi. Je fais réchauffer des restes de tartiflette, devant la moue sceptique de ma petite princesse. Sa maman m'a prévenue, "si elle n'en veut pas tu peux lui faire autre chose". Mais j'ai bien envie de tenter le coup sans lui demander son avis, avec une "Camille touch" : mettre du jeu dans le repas. Et oh miracle, ça fonctionne à merveille. La petite hurle de rire et engloutit une à une les cuillerées que je lui propose. Au dessert je lui pique un de ses petits filous à la fraise et ça la fait rire que nous mangions la même chose.

 

 

Les foulées deviennent un peu plus lourdes, mes mollets tirent la tronche mais nous persévérons. Bientôt la nuit tombe vraiment et ça nous arrange bien : nos joues rougies par l'effort ne se distingueront pas. Nous nous étirons sur quelques marches d'un escalier, le souffle un peu coupé et nous quittons le parc, exténuées mais ravies de notre effort. Le trajet du retour passe tout seul, nous pensons déjà chacune à notre bol de soupe qui nous attend : potiron pour elle et miso pour moi. Nous commençons à prendre goût à ce nouveau rituel que nous instaurons : aller courir en papotant pendant une heure tous les dimanche. La motivation de l'une entraîne celle de l'autre et vice versa. Nous nous quittons à mi-chemin de notre rue, avec la hâte de nous glisser sous une bonne douche et dans l'ambiance confinée de nos appartements. C'est un bon week-end qui se termine.

 

 

Vient le moment de faire la sieste et après un moment sur les toilettes, j'emmène la demoiselle se faire un brin de toilette au-dessus du lavabo. Nous enlevons sa robe "Pour pas que ça me fait mal quand je dorme", je tire un peu les volets, tamise la lumière parvenant encore dans la petite chambre rose à l'aide des jolis rideaux parme et viens déposer un baiser sur son front, rabattant la couverture sur son petit corps tout chaud. Et alors qu'elle ferme les yeux pendant ce petit moment de douceur, je l'entends pour la première fois murmurer : "Camille, je t'aime."

Repost 0
Published by pillapon - dans Récits
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 00:00

Capture-d-ecran-2013-03-07-a-23.43.33.png

 

Aujourd'hui j'ai eu envie de vous faire part de mes dernières folies, dénichées à de tous petits prix ... :)

 

Je vous présente donc tout d'abord les deux petites dernières à avoir rejoint mon shoesing (j'en avais vendu deux paires sur ebay et videdressing, il fallait que je comble ce manque ^^). La paire de gauche sont des demoiselles de chez Comptoir à qui j'offre une seconde vie après les avoir dénichées dans un de mes dépôts-ventes préférés sur Nice : Andréa dépot-vente. En très bon état et pour 28€ je me suis trouvé une super paire de compensées à la fois chic et toutes simples pour accompagner toutes mes tenues printannières à venir :) Très contente de ma trouvaille !

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-07-a-23.49.16.png

 

 

Et mes chaussures d'Indienne chic viennent elles de chez Mitsy, la boutique "Freedom of Taste" que je vous ai présentée dernièrement dans un article : Adresse hype à Nice : Freedom of Taste.

 

J'ai appris que Mitsy repartait vivre aux USA et liquidait donc tout son stock. J'ai éprouvé un pincement au coeur en apprennant cette nouvelle quelques temps seulement après l'avoir découverte mais les liquidations qu'elle propose me consolent à la perfection : toute sa boutique est actuellement entre 10 et 20€ et on trouve de tout et des grandes marques (Isabel Marant, Maje, Sandro, Current Eliot, Comptoir des Cotonniers, Ekyog, ...). Si vous êtes sur Nice ou de passage dans le coin précipitez-y vous, elle ferme fin de semaine prochaine !

 

J'avais craqué il y a déjà quelques semaines pour cette paire de compensées à la tendance indienne très sympa par l'alliance du cuir camel avec les motifs tissés multicolores, offrant un super confort, mais leur prix restait assez élevé ... :/ Or là, à 20€, je n'ai pas hésité. Vous pourrez donc, j'espère, très vite les retrouver à mes pieds pour vous présenter de chouettes looks au printemps ! :)

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-07-a-23.43.09.png

 

 

Et lui ... Ce sweat Sandro j'en ai rêvé ... Insaisissable, trop cher pour ce qu'il était mais si chic avec ses motifs graouh tout en reliefs ... En soldes il flirtait encore avec la centaine d'euros, un achat donc pas DU TOUT raisonnable. Et très vite sold out sur les sites revendeurs sur le net, j'avais donc fini par désespérer. Et puis je l'avais découvert dans la boutique de Mitsy et mon coeur avait fait BOUM mais malgré ses 80€ plus que corrects je n'avais pas craqué. Puis il avait disparu et là, aujourd'hui, Mitsy me l'a tendu avec son beau sourire de Mère Noël : "ça te va si je te le fais à 15€ ?"

WTF ? J'ai cru défaillir de bonheur. Comme quoi, parfois, la patience a du bon. Et mon dieu que c'est bon de l'avoir dans mon dressing à un prix aussi sexy ... Quoi ? A un prix H&M ? Oui c'est tout à fait ça :)

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-07-a-23.42.12.png

 

 

Il est bôôôôôôô ... :))

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-07-a-23.46.10.png

 

 

Connaissiez-vous la marque "ANTIPODIUM" ? Encore un trésor déniché chez Mitsy (mon dieu cette femme va me manquer), une superbe chemise en soie noire avoisinnant les 160€ en prix de vente. Grâce à la braderie, j'ai pu me l'offrir pour ... 20€ ! Très fluide elle est super agréable à porter et très féminine. Je pense que ça va être un bon basic comme me l'avait assurée Mitsy : en plus elle passe à la machine, en cycle délicat ! :)

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-07-a-23.48.13.png

 

 

Et dernier petit - ou gros à vous de voir après ce qui va suivre - trésor : un bracelet très fin en argent signé Marc by Marc Jacobs. Toujours déniché à la braderie de "Freedom of Taste" pour la modique somme de ... (roulements de tambour) ... 15€ !!! Même si ma raison me dictait que je commençais à frôler le rouge niveau finances je n'ai pas pu ne pas l'embarquer. Au pire je ferais une plus-value d'enfer en le revendant ;)

 

 

Voilà, mes bonnes affaires des derniers 15 jours vous ont été dévoilées. Je suis une mordue de la mode et du luxe à prix H&M et j'avais envie de vous montrer que sisi acheter du SANDRO neuf à 15€ c'est possible (bon très rare aussi mais ça arrive la preuve). J'adore dénicher des bons plans de tuerie et les 6 derniers mois ont été très fertiles dans ce domaine, surtout depuis que j'ai trouvé mon âme soeur de la fringue et du bon plan, j'ai nommé ma belle rousse M-A. Elle m'accompagnait d'ailleurs ce matin chez Mitsy et s'est offert elle, la robe sweat graouh de SANDRO pour 20€ et le maillot de bain des stars hollywoodiennes pour 10€ (au lieu de 180€ pardonnez moi du peu).

 

 

Si ça intéresse certaines d'entre vous je pourrais, avec grand plaisir, poster régulièrement des articles concernant mes dernières trouvailles de bons plans, chouettes dépôts-vente ou boutiques de particulier sur Nice, Aix-en-Provence ou Paris. Peut-être pourrais-je commencer en vous présentant le dépot-vente Andrea (décliné en deux boutiques depuis cet hiver) dans un prochain article ? :)

 

 

En attendant vos retours dans les commentaires, je vous souhaite une excellente journée à tous,toutes ! :)

Repost 0
Published by pillapon - dans Mode
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 08:00

Capture-d-ecran-2013-03-05-a-23.10.35.png

 

Il y a quelques jours j'ai reçu la newsletter de Comptoir des Cotonniers annonçant leur concours "blue obsession" :

 

"Avis de grand bleu chez Comptoir ! Dès demain, toutes les nuances de bleus s’invitent chez Comptoir. Du bleu cobalt au bleu pool en passant par le bleu lagon, toute une palette de nuances fraîches et estivales ravira vos envies de saison…

 

Soyez les actrices de cette tendance, plongez avec nous dans cette « Blue Obsession », et participez à notre concours pour tenter de gagner l’une des trois cartes cadeaux d’un montant de 150€  chacune à valoir sur la collection Printemps-Eté 2013. De quoi craquer sur votre ou vos coups de cœur Comptoir!

Pour participer, rien de plus simple, il vous suffit de nous envoyer par email, sur misscomptoir@breves-de-style.com, une photo de votre look en bleu, avec un clin d’œil Comptoir, bien sûr ! Laissez libre cours à votre imagination et voyez la vie en bleu avec Comptoir ! Notre équipe de style et de choc choisira ses trois coups de cœur blue obbessed.

Chacun de nos trois coups de cœur  aura la chance de remporter une carte cadeau de 150€. Vous avez jusqu’au 17 mars pour participer. "

 

J'ai trouvé l'idée chouette de créer un look "blue blue time" en réussissant le challenge d'y insérer une pièce CDC de ma garde robe. J'ai décidé de mixer le bleu cobalt avec du noir, plus de saison encore que les couleurs flashy. J'avais donc le choix par rapport à trois de mes pièces CDC correspondant niveau couleurs : une blouse noire avec broderies ton sur ton OU une veste en velours bleue OU mon pull adoré en angora-tout-doux datant de l'hiver 2011.

 

C'est donc le pull qui a remporté le combat et je me suis concoctée un petit look de saison avec la blue touch :

 

Capture d’écran 2013-03-05 à 22.10.05

 

     Capture d’écran 2013-03-05 à 23.16.59 Capture d’écran 2013-03-06 à 09.33.32

 

Alors, ce blue look vous plaît ? :)

 

Capture-d-ecran-2013-03-05-a-21.54.28.png

 

"Blue blue time"

Veste en cuir Naf-Naf - Collection été 2012

Pull angora Comptoir des Cotonniers - Collection hiver 2011

Jupe H&M - Collection été 2011

Collants MyLittleParis - Gambettes box janvier 2013

Ballerines vernies Repetto

 

Repost 0
Published by pillapon - dans Un jour un look
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 11:00

Capture-d-ecran-2013-03-04-a-22.19.20.png

 

 

Capture-d-ecran-2013-03-04-a-22.20.11.png

 

Capture-d-ecran-2013-03-04-a-22.20.41.png

 

Capture-d-ecran-2013-03-04-a-22.21.00.png

 

Capture-d-ecran-2013-03-04-a-22.21.40.png

 

 

Jeudi dernier j'ai reçu le colis de ma swapée, Isabelle. Et quelles jolies surprises j'y ai découvert !

 

Mais tout d'abord ce swap gourmand est né de l'initiation d'Armalite, du blog Le rose & le noir, qui a souvent de très chouettes idées d'échanges entre inconnues autour des livres, de thèmes ou encore comme aujourd'hui de gourmandises !

 

D'ailleurs elle programme déjà le nouveau swap qui sera lui créatif : vous pouvez trouver tous les renseignements sur son blog (cf lien: link).

 

 

Les règles concernant le swap gourmand étaient de rassembler :

- un ouvrage gourmand (livre de recettes, roman ou bédé culinaire)

- deux choses qui se mangent ou qui se boivent

- un gadget de cuisine

- une de nos recettes préférées

- une carte avec un thème culinaire

 

 

C'est donc sur ces indications et au travers de quelques emails échangés entre swapées (car désormais les swap fonctionnent en duo : nous envoyons un colis à la personne qui nous en enverra également un) que nous nous sommes lancées, chacune de notre côté à la composition du colis gourmand.

 

 

J'ai donc été gâtée par Isabelle avec :

- un kit avec livre de recettes et gadget culinaire pour réussir les friands et feuilletés

- une très jolie préparation au look rétro pour riz au lait (avec gousses de vanille, gros caramels, pépites de chocolat et grains de riz intégrés)

- un très gourmand tube de coulis de Salidou (caramel au beurre salé) dont l'odeur me rend folle (j'ai envie d'y tremper mon doigt à chaque fois ^^)

- du suc' pétillant aromatisé à la fraise pour faire pétiller mes desserts

- des petits sachets de sucre multicolores

- trois jolies cartes postales truffées d'inspirations de belles associations culinaires

- et enfin une super recette "Cake huile d'olive/citron" que me propose Isabelle en m'indiquant que celle-ci est une tuerie

 

 

J'ai donc été très gâtée comme vous pouvez le constater !

J'adore ce principe d'échange entre inconnues car on y fait toujours de chouettes découvertes et c'est l'occasion de se creuser la tête mais aussi de s'amuser à composer un colis sympa à sa swapée et à être agréablement surprise en retour à la réception du sien :)

 

Je remercie donc encore Armalite  - et bien évidemment Isabelle, qui a bien cerné la gourmande que je suis ^^ - pour l'organisation de ce nouveau swap qui m'a encore une fois comblée ! :)

 

 

Mon colis n'est pas encore parti, je procède aux derniers détails avant de l'envoyer demain matin ... :) J'ai hâte de vous l'expliquer quand ma swapée l'aura reçu !

 

 

Repost 0
Published by pillapon - dans Swap
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 00:00

Capture-d-ecran-2013-02-15-a-18.29.24.png

 

Aujourd'hui je suis toute contente de vous présenter une nouvelle créatrice, la pétillante Pauline qui se cache derrière le joli pseudonyme des "Fantaisies de Léonie". Son univers très poétique et girly m'a tout de suite tapé dans l'oeil et j'ai été charmé par bon nombre des modèles qu'elle propose sur sa boutique ALM. Je vous laisse découvrir son travail ... 

 

" Inscrits dans la tendance vintage, les bijoux artisanaux de Léonie cultivent leur touche d'originalité en mariant subtilement les codes de l'esthétique rétro et romantique (fleurs, noeuds, arabesques ...) avec des lignes sobres et épurées, parfois design.

 

      Capture-d-ecran-2013-03-03-a-22.08.46.png  Capture-d-ecran-2013-03-03-a-22.11.13.png

Sautoir 'Mon bel oiseau' - 18€ -

 BO Les p'tites Liberty - 16€ -

 

Le résultat de cette alliance inédite ? Des bijoux poétiques, féminins, empreints de légèreté, faciles à porter au quotidien et à coordonner. Réalisées en pièces uniques ou en petites séries, les créations Les Fantaisies de Léonie doivent leur succès autant à leur personnalité qu'à la qualité de leurs finitions, à laquelle leur créatrice, Pauline KLEINCLAUSS, apporte un soin jaloux.

 

Etendue et variée, la gamme des bijoux fait-main Les Fantaisies de Léonie se compose de sautoirs, de médaillons, de boucles d'oreilles aux imprimés japonisants, de barrettes et de peignes aux accents victoriens, de bracelets en cuir ou en véritable Liberty. Elle vient, en outre, de s'étoffer d'une collection très épurée en argent massif. 


      Capture-d-ecran-2013-03-03-a-22.13.04.png

Collier ras du cou PASTILLE - 12€ -


Laiton, perles en verre de Bohême, opaques ou opalescentes, tissus fleuris, dentelles délicates, résine ... sont autant de matériaux de qualité qu'aime travailler et assortir Pauline. 

 

Son objectif ? Trouver le juste accord entre motifs, couleurs, formes et matières pour créer des parures fines, aux rondeurs généreusement féminines. Avec un sens du détail affirmé et une créativité sans cesse renouvelée, Pauline KLEINCLAUSS imagine chaque jour des bijoux originaux et subtils, au charme bohème et chic.

 

              Capture-d-ecran-2013-03-03-a-22.12.23.png  Capture-d-ecran-2013-03-03-a-22.10.38.png    

Sautoir 'La clé des sentiments' - 18€ -

Sautoir 'La clé des sentiments étoilée noir' - 18€ -

 

C'est en 2009 qu'elle décide de laisser libre cours à sa passion pour la création de bijoux romantiques, en lançant Les Fantaisies de Léonie. Le succès ne se fait pas attendre, tant dans sa boutique internet que sur le marché de Noël de Toulouse, où elle rencontre chaque année son public.

 

Les Fantaisies de Léonie sont également présentes dans un nombre croissant de boutiques de créateurs indépendantes, réparties sur toute la France."

 

 

Jeu CONCOURS :

Envie de posséder l'une de ces très jolies créations pleines de soleil ?

Pauline souhaite gâter l'une d'entre vous en mettant en jeu le bijou de votre choix sur son eshop perso (cf lien :link). 


Pour participer il vous faudra simplement respecter les règles suivantes :

1) Suivre la page facebook des Fantaisies de Léonie (cf lien :link

2) Suivre la page facebook du blog (cf lien : link)

3) Laisser un commentaire au bas de cet article en indiquant sous quel nom ou pseudonyme vous suivez les pages facebook  ainsi qu'en laissant le lien de votre bijou préféré repéré sur l'eshop perso des Fantaisies de Léonie.

 

Le concours sera ouvert pendant une semaine et prendra donc fin lundi prochain (11 mars 2013) à 23h59.

Bonne chance à toutes ! :)

 

 

 

-------------------------------------------Testé ET Approuvé---------------------------------------------

 

Après avoir longuement hésité avec le sautoir 'La clé des sentiments étoilé noir', j'ai eu le plaisir de tester le magnifique Jonc bracelet argenté et pompon Liberty Eloïse prune, superbement martelé. Je l'ai reçu dans un superbe emballage dans les tons de violet, glissé dans du papier de soie : la GRANDE classe ! :)


Concernant l'usage, je prends beaucoup de plaisir à le porter au quotidien comme vous avez pu l'apercevoir dans mon dernier reportage photos  Le calme avant la tempête.

Très chic par le métal argenté et girly juste ce qu'il faut avec cette touche de liberty, il est un compagnon très agréable à entendre tinter à chacun de mes mouvements.

 

Son petit plus ? Les petits poinçons qui martèlent le pendentif recueillant le tissu liberty : leur irrégularité et leur finesse donne une petite touche précieuse en plus à ce superbe bijou.

Bref, je suis conquise.


 Capture d’écran 2013-02-15 à 18.32.23

Bracelet Jonc argenté et pompon Liberty Eloïse prune - 22€ -


Un énorme merci à Pauline pour sa patience mais surtout sa gentillesse et sa générosité. Je lui souhaite le meilleur mais surtout qu'elle continue à nous enchanter et nous en mettre plein la vue avec ses délicates créations.

 

NB 13h27 : ERRATUM, Pauline vous propose plutôt de choisir et d'aller faire un tour sur sa boutique perso (cf lien: link) car il y a plus de choix ! :)) 

Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 21:27

Capture-d-ecran-2013-03-02-a-22.26.15.png

 

Je déborde d'amour ...

Une petite tête brune reposée sur ma poitrine, un sommeil lourd et apaisé, les liens du porte-bébé bien arrimés derrière mon dos, la sensation du poids et la chaleur de cette présence tout contre moi. Je déborde d'amour.

Surtout quand une petite main me tire de ma contemplation un rien béate, pour m'entraîner à la suite d'une jolie petite fille pressée de "voir les crocodiles". 

 

C'est un samedi comme les autres, où je m'occupe de bout-choux qui ne sont pas les miens en prenant le bonheur que leur contact m'apporte en pleine face. Je sens le balancement des petits pieds de chaque côté de mes hanches, les petits doigts bien arrimés aux boutons dorés de mon manteau, l'odeur de bébé juste sous mon menton, une petite tête aux boucles brunes ballottant délicatement d'un sein à l'autre selon mes mouvements.

 

Je n'avais encore jamais porté un tout petit dans un porte-bébé façon écharpe à nouer. J'ai un peu pris peur quand la maman m'a annoncé qu'elle n'avait malheureusement pas de poussette mais que c'était pas si compliqué que ça en avait l'air à nouer. J'ai donc pris le coup, nouant sagement les deux premiers liens derrière mes reins en positionnant le porte-bébé comme un tablier, puis en glissant le-dit bébé dans cette poche improvisée, en glissant les lanières du haut sous ses bras et sur mes épaules, les croisant dans mon dos et revenant les boucler sous ses fesses pour revenir derrière mes reins.

 

Une gymnastique pas évidente, surtout avec le bout-chou qui te regarde de très près et la deuxième à surveiller entre temps. Mais une fois la manipulation terminée, quel pied ! Un sac à dos en ventral bien pratique et qui soulage mon dos, me permettant d'avoir un oeil sur le tout petit et les mains libres pour la deuxième. 

 

Bien équipée donc, j'ai pu emmener mes deux loulous au parc Phoenix où nous avons passé un superbe après-midi. M'accroupir, suivre les conseils concernant le sens de la visite d'une petite miss de 4 ans, patauger dans un mini ruisseau avec un petit bout qui manque mourir de rire et de bonheur, sentir les rayons du soleil réchauffer mon dos, rejouer à la "petite bête qui monte, qui monte" et entendre les rires étranglés qui vont de pair, remettre une mèche rebelle derrière l'oreille d'une petite fille bien occupée à répartir de façon égale le goûter, m'extasier devant la taille des piranhas avec eux, manger de bisous un petit cou de bébé, m'asseoir dans l'herbe fraîche et courir après un tout petit dragueur marchant depuis peu sur 2 pattes.

 

J'adore ces moments imprévisibles que nous accorde la vie, le bonheur de sentir la chaleur d'un tout petit endormi contre soi, la joue un peu rosie par le sommeil, le front abandonné à mes petits baisers ne résistant pas à cette vague d'amour qui m'inonde, le poids qui se fait un peu plus sentir, mes mains en soutien sous le séant du petit assoupi.

 

Ainsi que le regard empli de douceur des gens que nous croisons tous les trois, trio maladroit : un petit prince au bois dormant, une nounou comme fidèle destrier et une petite princesse un peu apeurée par la foule, enserrant fermement l'une de mes cuisses avec son petit bras, pour être sûre de ne pas nous perdre lors de la visite.

 

C'est dans ces moments-là que je le ressens de la façon la plus exacerbée qui soit : j'existe bien pour ça, je ne suis qu'un coeur qui déborde d'amour.

Repost 0
Published by pillapon - dans Récits
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 13:15

Capture d’écran 2013-02-27 à 13.44.28

 

Un petit "Parlons Bouquins" pour vous parler d'un de mes coups de coeur de ce mois de février :

 le sympathique polar d'Olivier GAY "Les talons hauts rapprochent les filles du ciel".

 

Résumé :

"Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.

John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, son amour des jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d'une enquête de plus en plus dangereuse, avec l'aide de ses conquêtes d'un soir et de ses amis toxicomanes.

Grande gueule maladroite, incompétent notoire, séducteur au grand coeur, il semble bien mal armé pour affronter les bas-fonds parisiens. Mais tant qu'il y aura de l'alcool, la fête sera plus folle."

 

"Les talons hauts rapprochent les filles du ciel" est le premier roman d'Olivier Gay, actuellement consultant en stratégie à Paris. Sa maladresse et ses excursions dans les soirées parisiennes lui ont inspiré le personnage de Fitz, qui lui a valu le prix du premier roman du festival de Beaune.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman-polar un peu gauche mais peut-être encore plus vrai par la plume timide mais talentueuse d'Olivier Gay. On s'identifie énormément au personnage, pas du tout préparé à se trouver mêlé à une affaire de meurtres sordides, ressentant donc avec lui ses sueurs froides et ses moments de paranoïa comme ses moments d'héroïsme un poil crédule. 

J'ai adoré les petites phrases cyniques mais tellement drôles de l'auteur étayant certaines descriptions, le style très simple et la lecture rapide, le suspense inaltéré et qui nous surprend jusqu'aux dernières pages.

 

Vraiment je vous le conseille autant pour de bons moments de poilade que pour les quelques scènes d'épouvante qu'il procure à coups sûrs ! 

J'ai hâte de lire ses futurs romans : Olivier Gay, un auteur à suivre ! 

 

NB : Apparemment Olivier Gay serait également l'auteur d'un second roman nommé "Les mannequins ne sont pas des filles modèles", reprenant les mêmes personnages que pour "Les talons hauts rapprochent les filles du ciel". Et je comprends ce choix de "suite" car le personnage de Fitz est vraiment intéressant :) Je ne vous en dis pas plus, n'hésitez pas à me faire part de votre avis sur le livre ou sur vos derniers coups de coeurs libresques (comme d'hab quoi ^^).

 

Passez une belle après-midi ! :)

 

Repost 0
Published by pillapon - dans Parlons bouquins
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:00

Capture d’écran 2013-02-25 à 17.51.51

 

Coucou tout le monde !    

Aujourd'hui j'avais très envie de vous parler d'une de mes dernières découvertes modesques : un leggings imitation blue jean avec coutures et poches apparentes à un prix imbattable proposé par la chaîne de magasins CALZEDONIA.

 

Je ne connaissais pas du tout la marque et encore moins le principe, l'ayant juste cataloguée comme "enseigne de bas et collants" quand la boutique de l'avenue Jean Médecin à Nice est apparue à la rentrée.

 

Mais vendredi dernier, après une dernière fouille soldesque à Zara à la recherche d'un nouveau jean slim - pour remplacer celui que je porte (presque) au quotidien et qui montre très clairement des marques d'usure, voire un certain lâcher prise au niveau des poches - nous sommes donc repassés avec mon amoureux devant cette enseigne très classe avec sa devanture en N&B et surtout, ce superbe leggings imitation blue jean en vitrine. La curiosité, mais surtout la pluie qui s'est soudain mise à tomber, m'a donc fait sauter le pas et je suis entrée dans la petite boutique à la recherche du-dit jean. 

 

Malgré le rendu sublime du leggings sur les jambes du mannequin je voulais pouvoir l'essayer afin de me rendre compte du rendu sur MES jambes à moi (un peu moins parfaites sisi) mais vu l'emballage type collant sur les différents portants je n'étais pas sûre de pouvoir. Mais une vendeuse très sympathique et pas du tout envahissante m'a tout de suite rassurée en m'indiquant la présence de cabines d'essayage au sous-sol. 

 

Et, comme elle me l'avait indiqué avec un grand sourire, "l'essayer c'est l'adopter". J'ai été impressionnée par le rendu, l'illusion du jean parfaitement rendue et le confort, l'élasticité du leggings en plus, que demander de plus ?

 

Quoi ? Le prix ? Ah oui pas bête ... "19,95€". Ok. Il est à moi. It's mine. Héhéhéhé.

 

Une fois de retour à la maison, je me suis empressée de le ré-enfiler avec un pull large et cosy juste ce qu'il faut. Et là coup de foudre parfait, ferme et définitif. J'ai donc décidé d'aller jeter un coup d'oeil à la marque sur le net et vous ai dégoté quelques petites infos supplémentaires sur la marque :

 

Capture-d-ecran-2013-02-25-a-17.58.23.png

 

"C’est en 1986, aux portes de Vérone, que l’entreprise Calzedonia fut fondée dans le but de créer une enseigne spécialisée dans la vente de collants, bas, mi-bas, chaussettes, maillots de bain pour femmes, hommes, enfants, par le biais d’un réseau de magasins franchisés.

Un peu plus de vingt cinq ans plus tard, le réseau Calzedonia peut se vanter de compter plus de 1470 magasins dans le monde: Italie, Autriche, Belgique, Chypre, Croatie, France, Allemagne, Grande Bretagne, Grèce, Macédoine, Mexique, Monténégro, Pologne, Portugal, Qatar, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suisse, Turquie, Hongrie.

Le succès de Calzedonia est le résultat de trois principaux facteurs: une gamme de produits extrêmement vaste, des collections toujours très tendances et un rapport qualité-prix imbattable. Telles sont les caractéristiques grâce auxquelles l’entreprise a toujours su répondre aux attentes et aux demandes de ses clients les plus exigeants."



Composition du legging's : 95% coton et 5% élastane
Il en existe de toutes les sortes : imitation cuir enduit, dentelle, pois et différentes couleurs de jeans plus ou moins bruts/délavés.
La marque est présente dans la quasi-totalité des grandes villes Françaises et vaut vraiment le coup de faire parler d'elle.
Tailles proposées : XS, S, M, L et XL
Seul petit bémol : la mention "made in china" a un petit peu chagriné mon coeur et lesté mon élan. Cependant pour le prix je ne pouvais pas m'attendre à autre chose ...
Repost 0
Published by pillapon - dans Mode
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 00:00

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-21.59.43.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-21.41.38.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-22.06.13.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-21.45.29.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-22.15.12.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-21.31.11.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-22.17.59.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-15-a-18.32.23.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-22.11.33.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-21.36.00.png

 

Capture-d-ecran-2013-02-23-a-21.41.10.png

 

Quel bonheur de pouvoir à nouveau se consacrer à des activités plaisantes sans regarder l'heure et devoir retourner à ses cahiers ! J'ai pris un grand plaisir à arranger ses photos prises lors de ma semaine de révisions à la Grande Motte.

 

La mer, mes stabylos, le sable, mes mots griffonés dans les marges, la plage, les heures passées les sourcils froncés, les coquillages, les post-it de couleurs semés entre les pages. 

 

Malgré les cernes, l'absence de maquillage, j'aime la luminosité qui se dégage des photos, l'éclat subtil des couchers de soleil marins et la douceur des couleurs qui les entourent.

 

Bon début de semaine à tous ! 

 

Repost 0
Published by pillapon - dans Un jour un look
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche