Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 00:32

Image-2-copie-4.pngBon, hier je n'avais pas très bien débuté la journée et encore moins cette nouvelle année en vous donnant à lire un premier article pas très joyeux. M'enfin il y a des jours comme ça et ce serait un peu censurer ce blog que de les occulter. Mais je voudrai, pour me faire pardonner, vous raconter aujourd'hui la suite de ma journée d'hier.

 

Mardi 17 janvier, hier donc, 12h, après avoir posté cet article je n'étais tout de même pas très vaillante. Après avoir enfilé des vêtements plus gais que mes pensées, je me suis donc préparé un petit repas frugal devant un bout de film. L'heure du départ pour la fac approchant j'ai du, à regrets, m'arracher à mon petit chez-moi complaisant pour m'emmitoufler dans mon manteau le plus doux, le plus chaud et donc le plus couvrant et informe afin d'affronter la réalité du dehors. 

 

L'air frais me pinçait le nez, déjà bien enrhumé par un week-end Parisien, et je me recroquevillais dans le col fourré de mon manteau d'autant plus, sentant les larmes venir par réflexe-sinusite. C'est donc l'air pas très fier que je suis arrivée à fac. S'en est suivi un cours désordonné me donnant d'autres chats à fouetter que ma petite existence et ponctué de quelques éclats de rire partagés avec un autre coeur esseulé. Assise sur ce banc au milieu de toutes je me sentais revivre, revigorée par tant d'énergie positive. La douceur des gestes de Salomé, les coups d'oeil attentionnés de Marine, la fraîcheur de Julie, le regard apaisant de Marion et les compliments emplis de la gaieté naturelle d'Emeline m'ont entouré d'un nuage protecteur anti idées noires. A la fin du cours je me sentais déjà mieux et la vision de ma marraine tout sourire juste avant de rentrer à l'appart' m'a encore plus confortée dans l'idée qu'il fallait que je me reprenne en main et vite. J'ai enfoncé mes mains dans mes poches et j'ai pris le chemin du retour. Mais mon quartier avait également décidé de me remettre du baume au coeur : une bonne poignée de mains chaleureuse de la part du vieil habitué de ma rue, le sourire et les bons voeux de ma boulangère, les mots doux du vigile de ED : " ça faisait longtemps mademoiselle ... ".

 

Un litre de jus d'orange sous le bras j'ai retrouvé Maguy en pleine forme qui n'attendait que moi. Un coup de fil à une maman de coeur pour planifier le baby-sitting du lendemain et je filai sous la douche, bien décidée à laisser couler les mauvaises pensées avec l'eau chaude. Et ce fût délicieux. Je pleurai aussi, finalement, vraiment, pour ne plus rien regretter. Et puis c'était fini. Je m'enrubannai d'une douce serviette, démêlai mes cheveux avec une produit qui sent-tout-bon et me préparai un petit goûter pour fêter ça. La fin du film commencé ce midi m'enchanta et participa pour beaucoup au regain d'énergie que je développai par la suite : brushing nickel, évier clean, ongles refaits, tenue de sport enfilée, j'allai quitter mon appartement quand je ne résistai pas à consulter fb juste avant de partir. Et bien m'en pris. Car dans mes mails était glissé le plus beaux des cadeaux de la journée ... 

 

" Bonsoir Camille,

 C'est curieux parfois comme un mot, une phrase peut nous faire replonger dans le passé. 

 Je naviguais sur facebook après avoir répondu à quelques messages et là je tombe sur un lien en provenance de ton compte. D'habitude je n'y prête pas une attention particulière mais un mot précis attira mon attention, "pillapon"...

 Cela faisait bien 4ans que je n'avais vu ce pseudonyme. Je me suis donc dit : "Tiens Camille a rouvert son blog ?".

Et là surprise ! Oui un nouveau blog, mais le même pseudo et le même plaisir à lire tes papiers.

Voila je t'écris donc tout simplement pour te dire le plaisir et je l'avoue, un peu la nostalgie que j'ai eu à voir que tu avais repris comme avant, non ; mieux qu'avant ton écriture et ta publication en ligne. 
J'ai lu tous les posts depuis le 15 février 2011 et je me dis (ce que je me suis toujours dit) que l'écriture c'est réellement ce qui te vas le mieux.
Je te souhaite donc de continuer sur la même voie.
J'espère par ailleurs que tu vas bien, que tout va bien pour toi (amour, étude, famille).

Une vieille connaissance... "


J'espère que cette "vieille" connaissance se reconnaîtra, en tous cas, elle a éveillé le soleil un peu voilé de mon âme en ce mardi de janvier. Et j'ai gardé sur mes lèvres un sourire qui ne m'a pas quitté ... 

 

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, j'ai senti mon coeur tout marshmallow fondre un peu plus à l'annonce merveilleuse d'un "mini bulle" en création : je souhaite tout le bonheur du monde à ses (futurs) heureux parents qui le méritent tant.

J'ai finalement tout de même réussi à m'arracher de fb pour courir dans la rue jusqu'à l'arrêt de bus. Et j'ai aimé le vent froid dans mes cheveux, le bruit de mes boots sur le trottoir et le sentiment que la vie tout entière doit être dégustée, quelques soient les moments.

 

Merci encore à ma voisinette qui fût ma dernière bonne fée de la soirée en m'invitant à dîner. J'ai aimé la retrouver, me sentir bien dans la déco remplie d'amour de son petit appartement, rire en l'écoutant me raconter la réaction d'un fameux homme en peignoir noir ayant fait depuis peu irruption dans sa vie, et sentir toute l'attention dont j'étais entourée que ce soit par la confection de ce délicieux petit repas à deux ou encore la dégustation d'un thé de Noël et autres douceurs.

 

Merci à vous tous, sans oublier les petits mots d'amour et autres attentions envoyés par un chéri inquiet ainsi que les com' d'une merveilleuse amie.

 

Je vous aime.

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Récits
commenter cet article

commentaires

Marianne 22/01/2012 16:41

Quel bonheur de lire tout cela ! Même si tu as bien raison de laisser aussi aller ta plume quand ça va moins bien.
Quelle douce voisine tu as ! Je vais avoir la chance de découvrir son petit appartement apparemment si bien décoré cette semaine !
Je pense bien à toi ! A très bientôt j'espère

Solène 18/01/2012 17:02

Je confirme : même si le premier texte était beau à sa fçon, je préfère celui-là ! En plus je suis citée : quel honneur !! =)
C'était un plaisir de t'avoir ! Et on continue sur notre lancée ! Bisous ma voisinette, contente de voir que le moral est revenu !

Sun 18/01/2012 10:13

Je préfère largement la fin de cette journée ;) Merci à toi aussi d'être toi tout simplement, tous ceux que tu cites t'aiment c'est sûr, et moi la première, comment pourrait-on te détester ?

Marion 18/01/2012 09:52

Et je ne pense pas prendre trop de risques, en te disant qu'on t'aime aussi :)
Soigne-nous ce petit coeur Camille, je te fais de gros bisous et t'envoie toutes mes ondes positives.

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche