Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 14:36

Image-3-copie-5.png

 

Ce mois d'aôut qui s'achève déjà m'a permis de belles découvertes littéraires en format poche. Un thriller, un road movie humoristique et un récit romantico-historique, comme ça y en a pour tous les goûts ! :)

 

 # Alors je commence avec Les visages de Jesse Kellerman : thriller 

 

" La plus grande oeuvre d'art jamais créée dort dans les cartons d'un appartement miteux. Ethan Muller, un galeriste new-yorkais, décide aussitôt d'exposer ces étranges tableaux, qui mêlent à un décor torturé d'innocents portraits d'enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages : ceux d'enfants victimes de meurtres irrésolus ... " 

 

J'ai adoré ce thriller au suspens à couper le souffle que m'avait conseillé mon père au début de l'été. Au fur et à mesure des pages on découvre deux mondes sensiblement différents : celui des "chercheurs d'art" et celui des "vieilles enquêtes non résolues". Les flash backs succèdent de manière régulière au présent du récit, mélangeant de façon assez plaisante deux époques et toutes les différences qui les éloignent (ou pas). Dès le départ le doute est semé dans notre esprit et je défie quiconque de deviner avant la fin le dénouement de l'énigme. Aux mordus de thriller et autres curieux, régalez-vous ! ;)

 

 

# Puis le fantastique Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson : road movie humoristique 

 

" Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l'adjoint au maire et de la presse locale ? Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringuant centenaire se retrouve à trimballer une valise contennant 50 millions de couronnes dérobée - presque par inadvertance - à un membre de gang. S'engage une cavale arthrique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja ... "

 

J'ai ( beaucoup ) ri, dévoré les 500 pages de ce roman, dégusté les passages faisant référence à l'histoire mondiale, grave kiffé l'entrée en matière dans l'histoire et la narration des rencontres incongrues qui se nouent au fur et à mesure des pages. Un style remarquable, des détails historiques pointus, et un humour à décaper le petit blues de rentrée qui pourrait guetter certains ;)

 

 

# Et enfin le magique Rose de Tatiana de Rosnay : récit romantico-historique 

 

" Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses prommenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé ... "

 

Très bien documenté, ce récit nous fait découvrir un Paris à l'aube de ses transformations modernes qui le conduiront à la capitale que nous connaissons aujourd'hui. Le charme des petites rues d'antan, la vie de quartier autour des différents commerçants mais surtout le quotidien et la vie de Rose, (presque) grand-mère attachante qui nous narre tout cela à travers les longues lettres qu'elle rédige à son époux malheureusement décédé. Notre coeur bat au rythme de la vie de la rue Childebert et des destins qui s'y défont lorsque les avis d'expropriations commencent à arriver. La colère et douleur de cette femme contrainte à abandonner sa maison familiale, celle-ci même où son mari, comme le père et le grand-père de celui-ci, est né, où elle-même à mis au monde ses enfants. Cette maison où elle a vécu, qui fait partie d'elle-même et qu'on l'oblige à abandonner et oublier, d'un coup de démolition.  Gros coup de coeur pour ce court récit qui nous ouvre les yeux sur des meurs déjà bien éloignés des nôtres mais qui font partie intégrante de notre histoire à tous. 

 

                                                          Image-2-copie-7.png        Image-4-copie-4.png

 

Voilà, cette rubrique s'achève et je vous invite à me laisser en commentaires vos lectures de ce mois d'août, avec en bonus un petit concours à la clé : je vous propose de gagner " le mec de la tombe d'à côté " de Katarina Mazetti, mon roman coup de coeur de l'automne dernier. Pour participer, laissez-moi juste un commentaire avec le livre que vous avez préféré cet été et je procéderai à un tirage au sort lundi prochain pour déterminer le nom de l'heureux gagnant. Vous avez donc jusqu'à dimanche minuit pour participer, bonne chance à tous et à très vite ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Parlons bouquins
commenter cet article

commentaires

pillapon 03/10/2012 16:27

Félicitations à Laetitia qui a remporté "Le mec de la tombe d'à côté" et je veux un compte-rendu ( quand tu auras le temps de le commencer mais surtout de le finir ^^ ) sous cet article pour me
dire ce que tu en auras pensé ;)
Des bisous

magali 12/09/2012 22:46

Je rentre de Corse où j'avais emmené deux livres dont tu avais parlé ici-même: tout d'abord le dernier Lévi. Pour tout te dire j'ai été un peu déçue, il est toujours agréable à lire mais finalement
je trouve que ces livres se ressemblent toujours un peu et même si l'histoire est prenante quand on le finit, on sait qu'on ne s'en souviendra pas... Mais il m'a quand même bine occupé pdt le
trajet en bateau et un peu sur la plage en Corse ^^
Le deuxième livre dévoré pendant ces quelques jours de vacances a été la grand mère de Jade... Quel magnifique livre rempli de tellement d'émotions et qui amène à de vraies réflexions sur notre
propre famille, le partage entre les générations... une merveille à recommander au plus grand nombre...
Merci donc pour cette belle découverte littéraire !

laëtitia 02/09/2012 10:58

J'hésitais à lire "le vieux qui ne voulais pas fêter son anniversaire", et je crois que tu viens de me convaincre :-)
Alors, à cause des boulots d'été, je n'ai eu le temps de lire que 2 livres ! Et merci à mameilleure amie, grande passionée de lecture elle aussi, de me les avoir prêtés :-)
Et mon coup de coeur va droit à "Les enfants de la liberté" de Levy. Témoignage poignant et incroyablement bien romancée de l'action de jeunes de notre âge et moi, dans la résistance pour libérer
la France de l'occupation allemande et toutes ses horreurs. Oui j'ai beaucoup pleuré, souri aussi. Mais ce que je regrette c'est de ne pas avoir connu ces petites parties de l'histoire française
lorsqu'on nous enseignait l'histoire générale au collège et au lycée, avec tous ces soi-disant héros qui pour moi n'en sont plus par rapport à tous ces petits héros de l'ombre qui ont bien plus de
mérite que d'autres ...

marine 31/08/2012 17:21

Dès le lendemain des partiels j'avais enfin un livre (qui ne parle ni d'aphasie, de neuro ou de voix!) en ma possession pour supporter les 5h30 de train qui m'amenaient vers ma moitié. J'ai dû en
lire une bonne quinzaine depuis ce moment-là, certains plus intéressants que d'autres (que j'ai d'ailleurs déjà oubliés!). Un m'a marqué : "Jack Rosenblaum rêve en anglais". L'histoire se passe en
Angleterre, où un juif allemand s'exile juste avant la guerre. Il tente de s'intégrer en suivant toutes les us et coutumes du pays et notamment, entrer dans un club de golf. Comme aucun ne
l'accepte il entreprend de construire lui-même son terrain de golf! Une histoire surprenante avec de très nombreuses péripéties et même de l'émotion!
Sinon, j'ai enfin fini les chroniques de San Francisco d'Armistead Maupin. 8 livres racontant la vie de personnes vivant au 38 Barbary Lane. L'auteur a commencé à écrire ses chroniques dans les
années 70 et a continué jusqu'à aujourd'hui. On suit donc l'évolution des personnages (très attachants) et de la société (notamment la vie des personnes homosexuelless aux Etats-Unis). Sinon, j'ai
lu bien d'autres livres mais ce sont ceux-là que je recommande.

D'ailleurs, merci d'avoir posté cet article cet aprem alors que j'étais à Gibert Joseph (célèbre librairie parisienne) en train de batailler pour choisir quel livre allait accompagner mon retour
dans le Sud --> "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" fera donc le trajet!

magali 31/08/2012 15:29

héhé j'ai fini hier le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire... et tout comme toi j'ai beaucoup aimé !! J'attaque en ce moment le dernier Lévi, et j'ai déjà dans ma bibliothèque la
grand-mère de Jade qui attend son tour... heureusement il me reste le mois se septembre pour continuer mes lectures estivales et élire mon livre de l'été... bonne lecture à toi aussi !

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche