Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 00:39

IMG 0540Hier le moral n'était pas au beau fixe après les aléas de l'écrit de neuro de vendredi après-midi qui me restaient toujours un peu en travers de la gorge. Dur donc de se remettre avec la même rage dans les révisions de l'oral qui suit, alors qu'on a juste envie de se taper la tête contre les murs et de faire un petit retour en arrière et revenir dans cet amphi où notre cerveau a juste merdé un bon moment. M'enfin, j'ai ravalé mes larmes et ai entamé un grand nettoyage d'appart' histoire d'aider les ondes positives à me parvenir. Le soleil était au rendez-vous, il faisait beau, il faisait chaud. Une idée m'est passée par la tête et j'ai tout de suite envoyé un texto à l'intéressée, qui me répondait avec autant d'enchantement quelques minutes plus tard. 

 

Nous nous sommes donc retrouvées au pied de mon immeuble vers 16h, en jupe et petit haut blanc qui laissait apparaître les liens d'un maillot de bain. Et nous sommes allées rejoindre la grande bleue et ses fameux galets niçois pour une séance révisions-bronzage des plus agréable. 

 

Allongée sur la grosse serviette bien molletonnée, mon sac à main de vadrouilleuse sous la tête, je me suis laissée bercer par le roulis des vagues et l'apprentissage conjoint des apraxies. Et quel merveilleux moment ! Le soleil s'atténuait et ne déposait sur mon corps qu'une douce caresse. Les conversations des touristes autour de nous étaient un florilège de langues étrangères où certains mots, parfois, se distinguaient en me renvoyant au souvenir d'anciens cours d'allemand. J'étais bien, mes yeux protégés du soleil par mon unique et chanelissime paire de lunettes chinée trois francs six sous mais tellement résistante à mes péripéties estivales.

 

A un moment, je ne sais plus vraiment quand, je me suis endormie. Et à mon réveil je n'étais plus la même. J'adorais la sensation du tissu de ma jupe qui frottait sur mes blancs mollets alors que je me sentais presque mise à nue quand je l'avais enfilée quelques heures auparavant. Je me sentais apaisée, zen, à des années lumières de mes petits tracas d'étudiante. J'étais heureuse d'être là, avec ma voisinette trop chouette, à partager un moment de douce folie toutes les deux, échappant à la morosité de révisions en solo dans nos apparts respectifs. J'avais envie d'enlacer le monde et de dire à la terre entière que je l'aimais. Je me sentais belle et souriait à cet inconnu qui nous souhaitait une bonne après-midi à toutes les deux, comme ça, juste en passant. 

 

Nous avons bientôt ré-enfilé nos tee-shirt et nos souliers pour traverser le vieux Nice et rejoindre le tram qui nous ramènerait chez nous. Mais nous étions toutes les deux sur un petit nuage. Et notre soirée, même studieuse, nous apparaissait déjà aussi belle que notre après-midi. Nous nous sommes quittées le sourire aux lèvres au milieu de notre rue en se promettant de se refaire ça dès qu'on le souhaiterait ... :)

 

                IMG 0539  IMG 0541  IMG 0538

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Récits
commenter cet article

commentaires

Laëtitia 27/05/2012 17:05

... :)

Sun 27/05/2012 10:25

J'aurais peut-être dû faire faire ça aussi pour retrouver un peu de motivation... :) mais le concert où je vais aller ce soir va, j'espère, me remettre d'aplomb !

Marianne 27/05/2012 09:44

Vous avez bien eu raison les filles ! C'est mon secret pêche ! Rien de tel pour redémarrer de plus belle. Courage, je pense bien à vous !

SoOo 27/05/2012 09:11

Hoooo j'adore cet article !! :) ce sera ma motivation du matin... ^^
Les petits plaisirs de la vie sont souvent les meilleurs, on en a eu la confirmation hier !
A tout à l'heure petite voisinette !

P.S : et les droits d'auteur pour la photo alors?! ;-)

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche