Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 11:19

Capture-d-ecran-2012-12-04-a-11.16.44.png

 

Je me souviens de Marseille, de nos premiers pas ensemble, à la suite l'un de l'autre, quand nous montions le grand escalier.

Je me souviens de la porte d'entrée, des grands posters et des WC.

Je me souviens de l'immense pièce, cuisine, salon et canapé.

Je me souviens du radiateur, juste sous une des grandes fenêtres, où nous nous sommes pour la première fois enlacés.

Je me souviens du feu que j'ai senti s'embraser à l'intérieur de ma poitrine pour finalement nous consumer.

Je me souviens de nos caresses, les gestes doux et enfiévrés, symboles sacrés des plus belles découvertes.

 

Je me souviens de l'appartement du XVIII°, à quelques pas de Porte de Clignancourt.

Je me souviens d'mon coeur qui battait ma poitrine alors que j'attendais dans le hall d'entrée pour me faire ta surprise.

Je me souviens des grattements à la porte, de mes peurs et de nos rires quand au matin on s'apercevait que les clés étaient restées sur la porte.

 

Je me souviens des disputes où je mimais de te quitter pour t'entendre juste m'adorer.

Je me souviens de l'ouragan que j'avais dans le coeur, une simple déchirure que la distance malmenait.

Je me souviens des larmes amères vite ravalées dans un nouvel échange de baisers.

 

Je me souviens les sursauts causés par le double-vitrage, les mots d'la rue, les mots des autres, projetés dans notre mirage.

Je me souviens d'la p'tite cuisine où j'essayais de réviser, de ton couloir-salle de bain et du froid qu'il y faisait.

Je me souviens des câlins sur le canapé, de chacun des mots doux que nous avons échangé.

Je me souviens de la concierge qui malgré tout devait nous trouver un peu fous.

 

Je me souviens de ce week-end, de nos fous-rires dans le grand canapé lit glacé.

Je me souviens de nos essais pour se réchauffer, mes pieds gelés sur tes mollets, ton nez dans mon cou, entremêlés.

Je me souviens de nos réveils, côte à côte, de mon sourire qui s'éveillait au fur et à mesure que je réalisais que tu dormais encore, à quelques millimètres de moi.

 

Je me souviens de nos bisous un peu fous, échangés un peu partout, de l'intimité des 20m2 du pool-house aux rayons du H&M aixois.

Je me souviens de mes supplications entre deux hoquets de rire pour que tu m'offres ta main, les yeux émus par la simplicité avec laquelle tu résolvais mes problèmes en tous genres.

Je me souviens de nos projets d'avenir échangés sur Sainte Victoire, de cette multitude de moments aussi courts qu'intenses dont je me repais à chacune de nos retrouvailles.

 

Je me souviens de tout.

 

Je me souviens de nous.

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Love
commenter cet article

commentaires

pillapon 04/12/2012 11:35

Merci la puce ...

Laëtitia 04/12/2012 11:33

Magnifique :')

pillapon 04/12/2012 11:24

Moi aussi mon coeur

Napandco 04/12/2012 11:21

Je te nehm ma douce

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche