Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 13:19

 IMG 0565

 

Après presque une semaine de sevrage raisonné je m'autorise enfin un retour sur ce blog. 

 

Comme tout consommateur zélé je ne me rends compte de l'importance dans mon quotidien de ce lieu de partage et de création qu'une fois que je m'en trouve privée. 

 

Cette semaine est dure. Le sommeil tambourine contre mes tempes fatiguées des apprentissages dernière minute. Tout mouvement oculaire me donne un début de migraine. Mon lit n'a jamais été aussi border-line, comme une invitation de chaque instant, mes deux gros oreillers me pressant de venir leur confier ma tête. Maguy désespère de me voir vivre en décalé, un peu comme elle finalement, de la sorte toutes ses bêtises nocturnes ( petite virée dans le dressing, reniflage intensif dans le sac à main, escalade de livres et j'en passe ) s'en retrouvent découvertes et réprimandées. Mon appart est un énorme courant d'air le jour ( vivifions l'esprit fatigué ) et un bocal rempli de doutes une fois la nuit tombée. Les heures s'égrainent à vitesse grand v, alors que les pages de cours se survolent trop lentement. Les coups de fil et autres petits messages textotiens sont mon seul contact social, facebook m'ennuie et me déprime ( trop de gens vivant normalement et profitant de la vie ). Je pourrai directement m'injecter du coca-redbull en intraveineuse. Vu ma consommation ces derniers jours, ça m'étonnerait pas que mes urines changent de couleur. 

 

Mais alors que j'ai le cerveau tout embrouillé et que la moindre réflexion ou idée me demande un effort intellectuel monstre, j'ai tout de même deux-trois relans d'envie et de petits plaisirs.

 

Ainsi hier soir après n'avoir regardé que 30 min du film encore jamais vu nommé " le scaphandre et le papillon " qui fait honneur à cette profession que j'ai semble-t-il choisie dans un élan de sadomasochisme poussé à son paroxysme ( au vu des connaissances requises pour ces foutus examens ) ( oui des fois je rêve d'une vie professionnelle plus tranquille comme vendeuse chez Massimo Dutti ( au hasard hein ^^ ) ou prof de yoga, me permettant de ne pas développer un cancer ou autre ulcère avant 50 ans par tant de stress contenu ), j'ai senti mon esprit s'évader en pensant à la fête des pères.

 

Fête des pères. Dimanche. Mon papa ( souvent stressé lui aussi, connerie de système de merde ). Un cadeau. Cette magnifique et si douce chemise Ralph Lauren, simplement rayée bleu et blanche trouvée dans mon nouveau lieu de perdition. Neuve ou presque, pour 4€ seulement. Et sa petite soeur, une café coton bleu et marron, que je me vois déjà refermer sur les épaules de mon brother adoré pour l'accompagner dans d'autres douleurs académiques, celles des oraux ouvrant la porte des grandes écoles.

 

Alors j'ai souri et je me suis dit qu'à force de vous faire baver en parlant régulièrement de mes découvertes dans cette caverne d'Ali Baba au contenu toujours incertain et changeant sans vous le présenter une fois vraiment, c'était pas du jeu.

 

Alors voilà. Ca s'appelle en fait la " Maison de la Solidarité " et tout est dit. C'est au 30 rue Bonaparte, tout près du port donc.

Au rez-de-chaussée vitré on peut trouver les objets du quotidien, des bouquins, de la vaisselle, de la déco, des jeux et du matériel pour enfants.

Et à l'étage, après avoir monté l'escalier en colimaçon bétonné blanc, on découvre la grande salle de la friperie, avec ses portants gauches pour les femmes et droits pour les hommes et ses bacs de vêtements divers au milieu. On peut même trouver des déguisements pour enfants, de jolis chapeaux, des collants, des ceintures, des nappes, des draps et autres produits textiles. 

La règle y est simple : les robes sur portants sont entre 6 et 8 €, les vestes sont à 6 €, les chemises sont donc à 4 € et dans les bacs les shorts sont à 2 € et le reste à 3 € pièce. 

 

Je fais toujours de belles découvertes. Certes cela demande un peu de patience et beaucoup de farfouillage mais je repars toujours avec une petite merveille et l'impression d'avoir fait, en plus d'une bonne affaire, une bonne action. 

 

J'y retourne samedi, pour déclarer officiellement ouvertes ces satanées vacances. Je serai ravie d'y entraîner certains-certaines, alors si vous ne faites rien de particulier ce week-end, laissez-moi un commentaire et on s'organise une petite virée collective.

 

Je vous laisse, je dois me remettre à mes cours. Ne reste plus qu'un partiel. Demain matin. La psychiatrie adulte. Un message ? ;)  

 

        IMG_0787.JPG  photo-0788.JPG  photo-0789.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Récits
commenter cet article

commentaires

pillapon 14/06/2012 20:17

Chouette les copinettes ! Et je crois qu'Aurélie est partante aussi ... Hâte d'être à samedi :)

Laëtitia 14/06/2012 20:09

De même ! =D

Marianne 14/06/2012 19:27

Banco !

pillapon 14/06/2012 18:55

Oh oui les filles !!! :) On se dit samedi vers 14-15h place Garibaldi ? Et je suis aussi partante pour faire d'autres magasins ... depuis le temps ! ;) des bisous

Laëtitia 14/06/2012 16:24

Je comptais aller faire les magasins samedi, dans tous les cas, donc si tu veux bien de moi, c'est avec GRAAAAAAND plaisir !
Et courage ! C'est bientôt la fin de cette torture ! ^^

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche