Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 00:08

Image 9-copie-1Voilage. Dentelle. Soie. Rubans, plumes, perles, paille, boucles brunes.

Sourire. Petit nez en trompette, frange délicatement estompée. Ses longs cheveux tombent dans son dos et caressent cet instant de féminité. Petit air buté, jodhpur et bottes crème. Coco Chanel. Ou Gabrielle. Cette femme m'inspire.

Longue natte espiègle, pensées confuses mais idées bien arrêtées. Personnalité lumineuse, esprit éclairé. Caractère bien trempé. Tout au long du film je me laisse séduire, happée par la magie du conte. Je frémis de plaisir bien calée entre deux gros oreillers. Et le flash-back peut commencer ...

 

Vacances. La maisonnée s'agite et les petites têtes blondes s'organisent. Les jouets sont séléctionnés par ordre de préférence du moment, les poupées habillées et les cheveux coiffés. Des taches de rousseurs ont déjà pris possession de mon nez. Un livre se trouve être aussi du voyage : Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur. Ma première dent est tombée ce matin. Chacun vaque à sa tache, tentant de ne rien oublier. Mon doudou cygne coincé sous le bras, me voilà fin prête à voyager. 

La voiture est chargée. Papa nous attache sur nos sièges respectifs. Je retiens ma respiration : le petit sapin parfumé à la vanille qui pendouille accroché au rétroviseur me nargue. Ma petite soeur tête son pouce et cale sa petite tête sur l'accoudoir. Mon frère plaisante et je rigole. Les parents prennent enfin place aux commandes de cette étrange expédition. Et au moment où la portière du côté maternel se referme, mon oxygène change soudain d'odeur. Du cou de maman se répand un parfum suave et tout en arabesques. Mais également tenace. Mes poumons se crispent sous l'air chargé de nuances alcoolisées. J'ai du mal à respirer. Mes yeux affolés s'élèvent alors vers le toit de la voiture et découvrent le plus beau spectacle. La lumière fait naître des joyaux multicolores, sorte de flocons estivaux qui me ravissent. Mon odorat se met donc en veilleuse tandis que je cherche l'origine d'un tel miracle. Et quelle n'est pas ma surprise de revenir au même point de départ : la poitrine de maman, arrangée dans un élégant chemisier blanc, découvre un superbe sautoir orné de pierres précieuses. Cette découverte est resté pour moi le plus beau souvenir des vacances, quelles qu'elles eussent été.

 

Ce bijou fait désormais partie de mon enfance. Et il m'a marqué plus encore par sa capacité soudaine à me faire oublier le parfum du CHANEL n°5 que par sa beauté ;) Et j'espère ( en secret ) pouvoir, un jour, à mon tour, le porter.

Partager cet article

Repost 0
Published by pillapon - dans Récits
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pillapon
  • Le blog de pillapon
  • : Articles sur la vie, réactions, poèmes, expériences personnelles
  • Contact

Texte Libre

Recherche